Pourquoi développer un compteur de radiations

  1. Afin de prévenir des risques naturels (radon, rayonnements telluriques, rayonnements cosmiques) qui représentent plus de 50% des rayonnements ionisants.
  2. Suivre les accidents technologiques qui peuvent se produire ponctuellement et des conséquences graves sur notre environnement et la chaine alimentaire.

Quotidiennement nous subissons les rayonnements naturels qui ne sont pas graves pour le corps humain, pour les autres, nous avons contribué à leurs développements par notre mode de vie, nos besoins énergétiques et pour d’autres humains à un égo de pouvoir.

IRSN, Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire, fournit des données pour la France avec un décalage important et ne permet pas d’anticiper ces risques.

Nous avons vu ces dernières décennies de nombreux événements (Tchernobyl, Three Mile Island, Saint-Laurent-des-Eaux, Fukushima pour n’en citer que quelques-uns) et encore dernièrement un rejet d’origine inconnu venant de l’Est.